Au Sou9 de mon hermétisme… celui de mes points de « suspen…soirs »…/ Mhammed ALEM

28268 مشاهدة

ALEM Mhammed/ Oujda Portail: Oujda le 4 fevrier 2013, De prime abord, je voudrais dire toute ma reconnaissance aux éclairées plumes encourageantes qui ont réagi à mon verbiage, plat et en début de parcours –même attardé-…
Particulièrement, je suis positivement reconnaissant à M.M « moul lgomroud » Si Kaddouri, à Si Chergui- mon « pote » dans toutes les langues, à MM Zayed, Sbaï, El Ouchi, Qorjit qui œuvrent honnêtement à rendre hallal leur salaire, de fin de mois, en vendant, langagièrement, le même produit que moi, au même sou9, dans la maîtrise et qui, à l’instar du chef cuisinier, réussissent habilement la prouesse de savoir conjuguer, à la recette attendue par le palais « consommateur/payeur », le fatal devoir du « mettre au goût », ce qui n’est pas inscrit « normativement » (…) dans les horizons des intérêts de sa petite santé d’humain « passager sur Dame Terre » … An standard de ce fonctionnement impérieusement normatif et formalisant, ne sommes-nous pas –quelque part- déficitaires –dans la mesure de l’entendement sublimé, au Sou9 de l’ « harmonie » chantée à tue-tête, sempiternellement, depuis des siècles, pour que notre schizo individuelle fasse que le « paraître » collectif subjugue l’« être » singulier évoluant à la juste mesure, sans forcées prises de micro « fatalement obligées »… ; qu’elles soient scripturales, vocales, oratoires, kamikaziennes… –sans droit d’auteur, vu que c’est une invention nipponne et que les Nippons, entre-temps ont fait la gloire d’I9r’a que nous avons su rater- … simplement parce que nous supposons que nous sommes « connectés » aux bons micros… qui réussissent les scores qui légitiment l’exportation de nos larmes au mur des lamentations dont un autre Sou9 sait tirer, allègrement, la plus-value normalement attendue d’une autre de plus-value égale à ce qu’en tirent « Syadna » de ces « ressources »-alibi de notre dissymétrie… et qui sont là, devant nos yeux, nos bras… mais dans l’ordre du méconnu et du simplement, hypothétiquement « vendables » : dans ce Sou9 qui n’est plus le nôtre…et ce, de la vulgaire sardine aux autres dérivés du phosphate… ou autres pétrole et gaz…(ici, je m’estime en droit de faire valoir une légitime « extension » de ma pensée-ponctuation, même en « points de suspen…soirs…) L’«habillage » langagier de ce qui me sert de maladroite expression de pensée, de quête d’expression identitaire, d’hors-jeu expressif –françouillard et « propensionnel » à l’hermétisme poétique- ne veut se mettre dans aucune pseudo-expression identitaire « insondable » –celle de mes parents, de mes pairs, de l’extraordinaire richesse plurielle de mon pays- me suffisent… du fait même que si je parlais la langue qui m’est reprochée m’obligerai à être dans la même posture, dédallons ensemble sur cette « éthique », avec votre permission…Aujourd’hui, je me déclare hors-stratégie, hors-jeu- dans les matchs à la mode des vitrines « éblouissantes » car, à mon sens, le véritable combat est à jouer, d’abord en interne, au p’tit Sou9 qui me donne la joie de ma réconciliation…quand il peut et quand je peux…c’est-à-dire là où je trouve un « égal à moi qui me vend du vrai « marmaz », un vrai majmar, du vrai za3tar et aussi un vrai chevreau, non nourri aux hormones (comme les poulets « inventés par Syadnas…) ; du bio, quoi…ce que maintenant nous sommes appelés à acheter dans ces magasins « délocalisés »…et où l’étiquette –comme aux hypermarchés- est à lire dans la langue qui va dans l’intérêt de la santé de nos enfants… et que ne sait pas « lire »qui peut…Fhamtouni oulla je continue à être hermétiquement poétique ???Dès lors, une obligation majeure m’interpelle : celle de la perméabilité ou de la non-perméabilité par rapport au lectorat.Quand j’ai lu les critiques –très enrichissantes et qui m’ont beaucoup aidé –par les lumières que je leur reconnais et par rapport auxquelles je serais éternellement redevable-, j’avoue que « loghat Addad » me pose des problèmes, elle est, pour moi, dans mon Sou9, durant l’acte transactionnel, une composante par rapport à laquelle j’ai toujours fait la confiance à « celui d’en face », comme pour l’achat du fruit en face duquel je suis en déficit de « compétence » et je compte sur vous mes amis pour que je ne ramène pas chez-moi des fruits pourris –nous sommes plusieurs dans cette configuration- pour des raisons que nous savons tous… (si besoin, je ferai un « topo » sur cette translation…qui peut-être aidera à en comprendre bien d’autres…, celle de l’amazighitude, composante normale de la marocanitude et qu’on laisse actuellement « vendre » au sou9 de la non-moufahama, … un autre sou9 « langagier » ???)…Restons dans le sérieux logique et maîtrisé par ce qui a toujours –au-delà de la « « forme des consonances » résolu intelligemment, sur des siècles d’histoire, les problèmes de la « résonnance »…Donc, à destination du lectorat –par rapport auquel je suis accusé d’être « restrictif », je dis, humblement , que pour moi, j’ai compris, il y a longtemps que le lectorat de toutes les scribouillardises, les plus intelligentes, les mieux intentionnées, statistiquement, n’est pas accessible via les aphorismes étalés sur les tribunes de l’écrit…il est à chercher dans la simple écriture de l’acte non consommé dans l’égoïste « salaonardiste » de ce qui nous sert de masturbation intellectuelle, non…il est dans cet « immédiatement-ailleurs » avec qui nous sommes dans la savante « accro-habitation »… au rythme de ce qui enflamme nos idéaux ambitionnés… Le Sou9, n’est-il pas le lieu des racolages « électoralement » dans les Hautes Décisions… ???? Vote-t-on plus par lecture ou par référence à une quelconque icône ???Mes tendances, hermétiquement, « tardivement »et poétiquement « incompréhensibles » se légitiment par cet espèce de retrait obligé –eu égard à toutes les vérités ponctuelles qui ont ponctué ma naïve d’existence- … J’abhorre le « style » journalistique… il n’est jamais innocent même quand il se déclare engagé car, obligatoirement, il se fait désengagé ailleurs ; je parle de moi, sachant que j’y suis tout de même (…) Mazal mfahmine ??? Oulla la ????J’estime que j’ai été, que je demeure et que je persisterai dans cet acte perceptible –en terme de lecture- au sou9 que je fréquente.J’ai été « actif » -comme mon défunt père et ma défunte mère- durant les années de « plomb » dans les espaces superposables à mes présentes élucubrations (…), pas dans la phraséologie « dans tous ses états à l’actuelle mode » de mise en « mihrajanates alkhatabiya », non … (à détailler dans la pertinence du sou9, quand il le faudra, dans la langue qu’il faudra, j’en fais le serment)… Je me suis « redirigé » vers l’acte –à mon avis porteur-, celui de l’engagement dit « associatif », celui qui m’a permis, encore, le temps d’une désillusion « socialement lisible » … Je continue à trouver du bonheur à cela, « cela » veut dire sans fanfaronnade et juste pour l’obligé scriptural « exigé » et « réalisé » en une langue où je n’égalerai jamais scripturalement- les « obligés » du micro :1- Un internat qui héberge 40 filles rurales qui, après le certificat d’études primaires, se retrouvaient même pas à la rue mais en haute montagne… (Collège Aghbal, maintenant : appel aux mécènes : besoin d’assurer l’internat au lycée)2- Rénovation de toute la literie de la psychiatrie de Lazaret (Oujda), en partenariat avec l’association France-Espoir,3- Mise à disposition de l’hôpital Derrak (Berkane), en partenariat avec la même association, de 40 lits médicalisés (pour grands malades), avec matelas anti-escarrhes + le contenu de deux containers de matériel hospitalier (allant des déambulateurs aux chaises pour incontinents),4- Fourniture du même matériel aux hôpitaux de Bni Drar, Ahfir, Lamris…5- Mise à disposition des « grands malades » pauvres d’au moins une douzaine de lits médicalisés avec matelas anti-escarres à Ahfir, lits mus par télécommande…6- Participation réelle, après sélection Nationale, à l’organisation du 2è Congrès Mondial de la Jeunesse auquel ont été mis sur chantier nos jeunes et ceux du Monde (de l’Inde aux USA en passant l’Europe et autre « monde occidental »)7- Actions multiples que je citerai, quand il le faudra, dans la langue qui pourra honorer toutes les volontés qui « y ont cru »…et qui, actuellement, sont retournées à l’ombre de leur petite intelligence…

Je ne cite qu’une infime partie de ce que je me suis engagé à faire à un moment où j’ai « désillusionné » par rapport aux tranchées qui nous ont réunies Tonton et moi, bien avant les « années 80 », cher collègue Sbai… ou le ton n’était pas à la mesure du temps de ce que l’« on » veut… comme d’hab…

Ma modeste expérience m’a appris que le véritable enjeu par rapport au « lectorat » (électorat ??? ») devrait se superposer à sa première nécessité, à ses premières capacités de « lecture » –M. Zayed l’a compris en parlant du Boujadi –respecté sous sa plume- car même en Zoulou, les vérités outrepassent le verbe et s’enracinent dans le simplement, l’indéniablement concret…je ne cherche pas à être lu de tous –c’est une chimère que depuis longtemps je ne cherche plus, que je ne quémande pas- ; je suis un enfant de la cambrousse non-allaité aux standards de la grandiloquence et ,entre nous, j’en ai rien à foutre !!!!!!!!!!! Je ne serai jamais à l’aise au Sou9 en entrant en caleçon, en short, T-shirt, Ray ban et l’indispensable caméra « clichéteuse » et n’y entrai pas, non plus, en Koraïchite, à l’ombre de son palmier n’ayant d’autre préoccupation que compenser ses refoulés en comptant le nombre de saillies réalisées par ses boucs ou ses béliers et qui…feront fonction de viagra du sous-viagré qu’il est…Mes inspirations « faméliques » ne peuvent qu’inspirer mon inconscient de Okadien… elles ne peuvent qu’entretenir la paresse de l’attardé « scriptural »… au sou9 du verbe …mais, bon… mieux vaut tard que jamais…Au Sou9 que j’ai le plaisir de voir partagé, mon bonheur est que, maintenant, j’hume ces exhalaisons qui me resituent… même dans le coude-à coude, dans le frottis… juste parce que c’est une « histoire de sou9 »… à niveau humain où l’authentique et le frelaté se côtoient dans « Allah yaj3al Alghafla Mabine Abaya3 ou Chari »…

Encore une fois, bien à vous, merci pour vos encouragements, je vous admire pour cette passerelle que vous savez aisément placer entre le langage du cœur et celui du « Bic »actuel. Merci encore pour réussir à mettre le débat à la juste valeur de notre sou9 partagé.

Au Sou9 de mon hermétisme… celui de mes points de « suspen…soirs »…/ Mhammed ALEM
Au Sou9 de mon hermétisme… celui de mes points de « suspen…soirs »…/ Mhammed ALEM

اترك تعليق

كن أوّل من يعلّق

نبّهني عن
avatar
‫wpDiscuz