Arrestation des auteurs de l’assassinat d’un ressortissant français Un individu recherché au niveau national mis sous écrou

321688 مشاهدة

Les deux auteurs de l’assassinat d’un ressortissant français, retrouvé mort lundi dans un appartement à Casablanca, ont été arrêtés dans la soirée de mardi par des éléments de la préfecture de police, suite à des indications très précises fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), apprend-on auprès des autorités locales à Casablanca.
La même source ajoute que le principal incriminé dans ce meurtre est connu pour ses méfaits à caractère sexuel. Après avoir commis leur forfait, les deux mis en cause ont dérobé des objets dans l’appartement situé au boulevard d’Anfa et occupé par la victime, qui a été retrouvée nue. Il s’agit d’un téléphone portable, une tablette électronique, un ordinateur portable et une somme d’argent en euros. Les prévenus seront déférés devant la justice dès la clôture de l’enquête diligentée sous la supervision du parquet compétent, souligne-t-on de même source. Pour leur part, les services de police de Ben M’sik à Casablanca ont arrêté, lundi, un individu recherché aux niveaux local et national, suite à un coup de sommation en raison de l’obstination du délinquant présumé, apprend-on de source policière. Agé de 33 ans, le mis en cause, connu des services sécuritaires pour ses antécédents judiciaires, était recherché aux niveau local et national pour plusieurs vols et agressions à l’arme blanche contre les citoyens et commerçants dans un marché au quartier Sbata à Casablanca, précise-t-on de même source. Après qu’une patrouille de la brigade mobile l’a localisé dans le quartier «Artisana», le malfaiteur a refusé de se soumettre aux ordres des agents de police qui tentaient de l’arrêter en les attaquant à l’arme blanche, ce qui a obligé l’un des éléments à tirer un coup de sommation, a ajouté la même source, notant que l’opération s’est soldée par l’arrestation de l’accusé. Le mis en cause, arrêté en possession de trois téléphones portables et d’un montant de 6.535 DH, a été remis à la police judiciaire pour complément d’enquête. Il sera poursuivi pour plusieurs chefs d’accusations dont constitution d’une bande criminelle, vol, agression et coups et blessures, ainsi que violence à l’encontre de fonctionnaires de police lors de l’exercice de leur fonction.

اترك تعليق

كن أوّل من يعلّق

نبّهني عن
avatar
‫wpDiscuz