37ème Anniversaire de la Glorieuse Marche Verte

31664 مشاهدة

Oujda Portail: Oujda le 5 novembre 2012, Se revendiquer de l’Esprit de la Compréhension et de la Tolérance!

Par : Mohammed Belmahi

Au sujet de la question de nos provinces sahariennes ,Mme Hillary Clinton a toujours déclaré , que : « L’autonomie sous souveraineté marocaine est la solution équitable, réaliste et crédible. C’est solution viable au conflit du Sahara occidental».

A) Le même destin : Le Royaume du Maroc / Etats Unis .

La position américaine, dont le sort semble scellé avec les causes marocaines , puisque cet glorieux anniversaire coïncide avec l’élection du président américain , aujourd’hui même , est d’ailleurs constante au gré des administrations qui se sont relayées ces dernières décennies. Mme Clinton rappelle que “C’est un plan qui a été proposé du temps de l’administration Clinton. Il a été réaffirmé par le gouvernement Bush et a continué jusqu’à nos jours, avec l’administration Obama : « Je ne veux pas que quiconque dans la région ou ailleurs avoir aucun doute au sujet de notre politique, qui reste la même”.

Comme on peut le constater, les États-Unis d’Amériques, considèrent que ce conflit artificiel constitue un obstacle à la coopération régionale et une entrave au projet d’intégration économique du Grand Maghreb. Pour ce grand pays , appelé à élire son 45ème président , aujourd’hui même , toute autre alternative ne peut que favoriser l’instabilité et conduit à la prolifération de réseaux mafieux et terroristes. 

Le 6 novembre fait date tant au Maroc qu’au Etats Unis . Il est célébré au Maroc comme il se doit car il coïncide avec la récupération en 1975 de la partie Sud du pays, sous colonisation Espagnole depuis l’an 1884. Elle a été récupérée, il y a 37 ans, de manière pacifique par 350.000 marcheurs « armés » des seuls Saint Coran, le portrait de Feu Sa Majesté le Roi Hassan II et le drapeau national.

Au Etats Unis , c’est le jour de l’élection du président américain , qui ne peut être que l’ami du Maroc , M.Barack Obama .

En libérant nos provinces du Sud, sans effusion de sang, notre pays a donné l’image de porte-flambeau de la paix, qui consacre les idéaux de fraternité et de coexistence pacifique.

B) La transmission des bonnes valeurs

Des valeurs qu’on a pu démontrer depuis lors, et surtout avec les opérations humanitaires du Royaume et dont la dernière est celle en octobre 2012 de l’Hôpital camp Zaatari des réfugiés syriens en Jordanie.

Le Maroc demeure profondément attaché à sa souveraineté sur les provinces du Sud, fondée sur une légitimité historique et juridique avérée, en tant que priorité nationale et cause de la plus haute importance pour le peuple marocain.

Nos provinces du Sud, aussitôt récupérées, ont été placées au centre d’une stratégie nationale du projet de développement du Maroc moderne. Des budgets colossaux ont servi pour le désenclavement de cette partie du Royaume, qui, en l’espace de trois décennies, est passé d’un désert aride à un oasis de prospérité et de libertés collectives et individuelles. 

L’édification d’un pôle de développement au Sud place l’élément humain au centre des préoccupations. Sa Majesté Le Roi Mohammed VI n’a cessé d’innover en la matière.

En effet, le chantier prioritaire consistait à développer une vision comportant un programme clair et cohérent visant à mettre à niveau l’environnement économique et social ; d’augmenter les capacités propres et de renforcer la compétitivité globale de l’économie de nos provinces du sud pour permettre à nos concitoyens de vivre décemment après avoir recouvert leur liberté.

C) La nouvelle marche de construction et de démocratie !

L’œuvre entamée par le Roi défunt allait se poursuivre par Sa Majesté le Roi Mohammed VI qui, depuis son intronisation, n’a cessé d’innover pour édifier de nouvelles institutions dans le cadre de l’Etat de droit. Tous les aspects politique, diplomatique, économique, social et culturel, ont été minutieusement abordés. La dynamique du changement a été réussie grâce à ce que l’on peut appeler le processus de” réinvention de la société marocaine”, salué partout dans le monde.Dans ce processus, un chaînon vient d’être mis en place et s’inscrit dans la continuité de la vision stratégique de notre auguste Souverain. Il s‘agit d’abandonner l’approche proprement sécuritaire au profit d’une stratégie visant l’intégration de la dimension humaine à l’effort de développement.Cette vision concerne certes l’ensemble de la population du Maroc, mais elle revêt une importance particulière pour nos concitoyens des provinces du Sud.En effet, l’Initiative Nationale de Développement Humain (INDH) lancée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI , est intervenue à point nommé pour redonner confiance à l’action de l’Etat outre le fait d’intégrer l’action de la société civile, des partis politiques, du secteur privé et de toutes les composantes de la société.Sa Majesté le Roi Mohammed VI a balisé le terrain par la mise au point de la feuille de route et de l’agenda du Maroc de demain.Les réformes d’envergure doivent concerner dorénavant l’implication pensée et réfléchie de l’Etat, les programmes sectoriels mis sur pied dans les différents départements ministériels, l’élaboration de plans d’actions ministériels, la recherche de l’efficience dans la réalisation des investissements.L’urgence ne permet plus de perte de temps. Il s’agit de passer à une vitesse supérieure en matière de réforme, et d’aller jusqu’au bout de la démarche de mise à niveau de l’économie et de renforcement de la politique sociale de proximité.C’est pourquoi il est plus aisé de fixer des ambitions et de leur donner une cohérence pour qu’elles soient crédibles et réalisables, comme on vient de le voir avec les retombées de la visite royale dans les pays du Golf.Cette cohérence exige l’implication de tous les acteurs tout au long de la décennie future .

.Aujourd’hui les hommes, dans d’autres régions se débattent dans les décombres fumants de ce qui leur reste d’humanité, cherchent, sous la supervision de l’ONU, et des grandes puissances, le salut auquel ils peuvent, enfin, prétendre grâce à la Démocratie. Comprenez, grâce au culte de l’éminente dignité de la personne humaine, grâce à l’épanouissement des droits de l’homme et des libertés fondamentales, enfin grâce à l’esprit de tolérance, au respect et à la considération dus à l’autre.

Au Maroc, Dieu merci, nous avons ces droits, mais encore faut-il les concrétiser (les priorités, notamment dans le domaine de l’éducation, de l’habitat, de l’emploi de la santé et de la lutte contre la pauvreté).

Vieille terre de liberté, de fraternité et de démocratie, le Royaume du Maroc, avec Sa Majesté le Roi Mohammed VI poursuit, dans la sérénité, le social et la paix des esprits et des cœurs, sa vocation de creuset d’une nation confiante et moderne. Mais, la démocratie est un lourd idéal et son exercice une œuvre de longue haleine. Si les populations tant rurales que citadines du Maroc, font face, courageusement, à l’édification pacifique de leur patrie, l’élite marocaine, depuis quelque temps, semble perdre ses repères et les enjeux de son combat. Des discours politiciens où la délation se le dispute avec l’incorrection verbale, où le fait de l’inconvenance devient un comportement, bien heureusement, dans le désespoir de la recherche d’un droit de cité ou d’échos réceptifs favorables.

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, un courage, une lucidité et une gouvernance où la discrimination, les violences verbales et politiques et autres écarts de comportement sont exclus, brille, à la tête de l’Etat, par la vivacité de son esprit et l’effervescence intellectuelle de sa pensée. Sans doute, son plus beau cadeau de ce glorieux anniversaire, lui viendra du Maroc, des profondeurs qui, avec les dattes et d’autres productions agricoles du terroir comme le blé, le mil, les fruits du labeur de nos frères sahraouis et leur adhésion aux mots d’ordre de travail et de persévérance dans l’effort qu’il ne cesse de prodiguer à la nation.L’action Royale, tournée vers l’action, dont chaque mot sonne comme un cri du cœur, se veut ainsi un agenda et une contribution.Agenda quant à notre capacité à se faire valoir de l’esprit de la glorieuse Marche Verte et contribuer à l’émergence du génie marocain. Contribution, sans complaisance mais avec un souci permanent de vérité et de rigueur scientifique. Contribution à la définition d’un agenda pour faire du Maroc un pays émergent, confiant, respecté et debout.

37ème Anniversaire de la Glorieuse Marche Verte
37ème Anniversaire de la Glorieuse Marche Verte

اترك تعليق

كن أوّل من يعلّق

نبّهني عن
avatar
‫wpDiscuz