Il est d’extême urgence de procéder à une telle mise à niveau. Notre école agonise: trop de matières, trop de manuels, des programmes surchargés, aux contenus inutiles. Des enseignant désabusés et des élèves blasés, n’en parlons pas; les frictions en tout genre font le quotidien d’une école aux méthodes surannées, inadaptées… Quelle place compte-t-on accorder aux langues étrangères? Puisse l’école d’avant l’arabisation faire son retour! On aura concrétisé un peu de slogan cher à tous: l’Egalité des chances. n