A monsieur Eric Guerrets :
Ne voyez vous pas qu’on devrait tous plutôt remercier Taarabt ?.Car c’est grâce à son départ volontaire qu’on a eu la possibilité de découvrir notre Bamous, Faras, timoumi,dolmi, pitchou, ou autres du temps présent ; et à ce que je vois personnellement, même plus que cela. Qui osait penser qu’on pourrait avoir une perle aussi précieuse avant le match contre l’Algérie ; et grâce , pour le dire une autre fois, à l’absence combien positive de Taarabt , à qui je souhaite que le bonheur que nous a donné le bienvenu Saidi, sans oublier le grand Benatia, Elkoutari, et autres , ne fera pas du mal. Enfin, on est maintenant rassuré, car on sait qu’on a un entraineur qui ne dirait pas plus à ceux qui souhaiteraient quitter l’équipe nationale pour des raisons d’égoïsme et d’immaturité que « LLah yaaoune ; Lma oua chttaba hta Lka3 Lbhar ! »
Meilleure chance, car elle est bonne déjà