Pardon de réagir en alphabet “Roumi”, je n’arrive pas encore à domestiquer ce qui me sert de clavier ; tu as parfaitement raison de dénoncer l’hypocrisie naturellement naturelle, par ces temps où tout se confond… Tout en te réitérant ma grande estime -de toujours, je joins ma voix à la tienne : il y a une part, normalement attendue entre le paraître et le faire par rapport à laquelle nous avons un minimum de réflexion et d’action à entreprendre. Je demeure fier de tes “élans” Frère Chergui en t’assurant de mon éternel appui.