Une femme marocaine et son mari français résidant en France s’adressent à SM Le Roi Mohammed VI

305876 مشاهدة
2016 11 01
2017 04 12

Zineb Karami et Alain Colas

Majesté, Le Roi Mohammed VI Mon Mari et moi sommes dans une situation Ubuesque et ne savons plus que faire ni vers qui nous tourner. Mon mari, de nationalité française, était venu investir et créer des emplois au Maroc (dont le sien) en voulant transformer une habitation en Riad dans la Médina de Marrakech. Un raccourci des faits : Fin août2009, il a créé une Société et acquit une maison d’habitation au nom de cette Société. Il a rencontré une personne qui rénovait des Riads. Il lui a fait confiance et lui a confié les travaux en lui versant des acomptes alors qu’il était en France. Celui-ci a réduit les lieux en état de ruine et comblé le patio avec 60 m3 de gravats sur 2 m de hauteur. Cette personne a récidivé de la même façon avec un voisin français lui aussi. Il a mis 3 ans pour récupérer son bien et il a dû arrêté sa Société en août 2012, car il avait atteint l’âge de la retraite et que les pertes de la Société s’élevaient à 1 000 000 DH. Il était en France, lorsque le comptable a procédé à la liquidation de la Société. Il a repris les travaux avec un autre entrepreneur pour en faire son habitation. Lorsqu’ il a voulu récupérer le titre de propriété, la Conservation lui a dit que le Riad était la propriété de la Société. Le comptable a tout fait sauf qu’il n’a pas soldé les comptes, donc le Riad est resté dans la Société et celle-ci n’existe plus. Pendant 1 an 1/2, avec une avocate, docteur en Droit, il a essayé de récupérer le titre au Tribunal de Commerce ou au Civil, en vain. On nous a recommandé un avocat spécialiste au Tribunal de Commerce et cela fait plus d’un an que nous sommes déboutés de notre demande de solder les comptes pour récupérer la propriété du bien. Profitant de cette situation et alors qu’il était en France, son ancienne associé (10 % du Capital de 10 000 DH) est venue avec ses 3 enfants (dont 2 majeurs) squatter son Riad en novembre 2013. Ils lui ont rendu la vie impossible et le 3 juillet 2014, ils ont simulé une agression de sa part et sont allés porter plainte pour le faire emprisonner puis expulser du Maroc. Heureusement ; le Procureur du Roi ne les a pas suivis. Suite à des menaces de mort et de plus en plus de persécutions, pour sa sécurité, il a dû quitter le Riad. Je suis citoyenne marocaine et avec mon mari ; nous sommes à la rue. Nous devons vivre en location, sans pouvoir profiter de la Vie. Nous sommes à bout, nous ne savons plus que faire et sommes désespérés. Vous êtes notre dernier recours et vous sollicitons pour nous donner une piste, un conseil, une personne vers qui nous tourner.

اقرأ أيضا...

[email protected]

Le Dieu – La Nation – Le Roi

Lettre Ouverte à SM Le Roi Mohammed VI

وجدة البوابة

أضف تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *


شروط التعليق :

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.