La province de Berkane organise une rencontre sous le thème: Les zones humides et la prévention des catastrophes

83765 مشاهدة
2017 02 05
2017 02 05

Dans le cadre de la célébration de la journée internationale des zones humides ( 02 février) la province de Berkane a organisé une rencontre sous le thème : « Les zones humides et la prévention des catastrophes ». Enfin le projet d’une réserve naturelle de l’embouchure de la Moulouya (zone humide Site Ramsar n° 1478) a été programmé via 3 sous projets : • La fixation de 2 ha de dunes de sable. • Etude hydrologique des sites de Aïn CHEBBAK et Aïn ZEBDA (Etat initial Ramsar et Berne) • Mise en place de grillages et de passages pour les voitures et les piétons. La gestion intégrée des zones côtières (GIZC) « Les zones humides pour la prévention des catastrophes » est le thème d’une rencontre qui a été organisée, jeudi 02 février 2017 à Berkane, à l’initiative de la province de Berkane en partenariat notamment avec le ministère délégué chargé de l’environnement. Cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre de la célébration de la journée internationale des zones humides, se veut une contribution à l’effort déployé par le Maroc pour la protection de l’environnement selon une vision globale et intégrée plaçant ce sujet au centre des préoccupations, indique un communiqué de la province. Parmi les thèmes qui ont été traités lors de cette rencontre, organisée en partenariat avec le conseil régional et des associations de la société civile, figurent « Perspective de la COP22: rôle critique des zones humides pour l’adaptation aux changements climatiques » et « mode de genèse et évolution passée et actuelle des zones humides du littoral de l’Oriental ». Les participants, dont des universitaires et des chercheurs, ont débattu également d’autres sujets dont « les risques naturelles et provoqués, quelle stratégie d’adaptation ? », « l’impact de la pollution des ressources hydriques sur la qualité des eaux des zones humides, cas de l’embouchure de Moulouya » et le rôle des activités génératrices de revenus dans la sauvegarde de ces zones. Les zones humides représentent 6 pc des terres sèches sur le plan mondial et constituent une réserve importante d’eau. Elles contribuent à l’épuration et au stockage des eaux, la réalimentation des nappes phréatiques, la protection contre les tempêtes, les inondations, l’épandage des crues et la fixation des zones côtières.

اقرأ أيضا...

 

وجدة البوابة

أضف تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *


شروط التعليق :

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.