La phrase complexe I- La subordonnée relative : les pronoms relatifs simples

254555 مشاهدةآخر تحديث : الخميس 24 ديسمبر 2015 - 11:31 صباحًا
2015 12 24
2015 12 24
La phrase complexe  I- La subordonnée relative : les pronoms relatifs simples
La phrase complexe I- La subordonnée relative : les pronoms relatifs simples

La phrase complexe

I- La subordonnée relative : les pronoms relatifs simples

Oujda Portail: Zaid Tayeb

A-    QUI =  -G.N sujet

                   -Pronom personnel sujet

1- Cas où la subordonnée suit directement la principale.

a- La juxtaposition

Le soleil est une étoile brillante(complément) ; cette étoile brillante(GNS) nous réchauffe.

 Le soleil est une étoile brillante ; elle  (pronom personnel sujet ) nous réchauffe

          P1                                                                 P2

                             

b- La subordination :

Le soleil est une étoile brillante/ qui nous réchauffe.

 Proposition principale             /       proposition subordonnée relative

        

   Remarques      – le pronom relatif suit directement son antécédent.

                                      – Quand l’antécédent est en position de complément, la subordonnée suit la principale

2- La subordonnée coupe la principale

a- La juxtaposition

Les jeunes filles bavardaient(sujet) ; les jeunes filles(GNS) se bronzaient au soleil

Les jeunes filles bavardaient ; elles(pronom personnel sujet) se bronzaient au soleil.

           P1                                                P2

  

b- La subordination

Les jeunes filles /qui se bronzaient au soleil /bavardaient.

  1. principale…  /  P. subordonnée  relative /… P. principale    

        

   Remarques      – le pronom relatif suit directement son antécédent.

                                      – Quand l’antécédent est en position de sujet, la subordonnée coupe la principale

 

1-      QUE =- GN.COD

                   -Pronom personnel COD

1- La subordonnée suit directement la principale

a- La juxtaposition

Le jardinier arrose l’arbre(complément) ; le soleil dessèche cet arbre(GN.COD)

 Le jardinier arrose l’arbre ; le soleil le(pronom personnel COD) dessèche.

 

       P1                                                 P2

                 

b- La subordination.

Le jardinier arrose l’arbre /que le soleil dessèche

  1. principale                    / P. subordonnée relative

 

  Remarques      – le pronom relatif suit directement son antécédent.

                                      – Quand l’antécédent est en position de complément, la subordonnée suit la principale

 

2- La subordonnée coupe la principale

a- La juxtaposition

Cette lampe(sujet) est pratique ; on utilise actuellement cette lampe(GN.COD)

Cette lampe est pratique ; on l’(Pronom personnel COD) utilise actuellement

              P1                                               P2

b- La subordination

Cette lampe/ qu’on utilise actuellement /est pratique

  1. Principale /       P. subordonnée  /          P. principale

 

 

  Remarques      – le pronom relatif suit directement son antécédent.

                                      – Quand l’antécédent est en position de sujet, la subordonnée coupe la principale

 

C- DONT= -De + GN

                    -EN

                   -Adjectif  possessif

         1- La subordonnée suit la principale

 a- La juxtaposition

-C’est une région industrielle (complément) ; Les richesses de cette région industrielle(de+GN) sont incomparables

-C’est une région industrielle (complément), les richesses en(EN) sont incomparables

-C’est une région industrielle(complément) ; ses (adjectif possessif) richesses sont incomparables

           

b- la subordination

C’est une région industrielle/ dont les richesses sont incomparables

         Propos. Princ.                                    Propos. Subor. Rel.

 

Remarques      – le pronom relatif suit directement son antécédent.

                                      – Quand l’antécédent est en position de complément, la subordonnée suit la principale

 

 

  2- la subordonnée coupe la principale

a- La juxtaposition

Ce vieillard (sujet) a 80 ans ; le visage de ce vieillard ( de+GN) est couvert de rides

Ce vieillard (sujet) a 80 ans (complément), le visage en(EN) est couvert de rides

Ce vieillard (sujet) a 80 ans, son (adjectif possessif) visage est couvert de rides

 

Ce vieillard  /dont le visage est couvert de rides  /  a 80 ans

Propos. Princ… /     Propos. Sub.                          /      Propos. Princ.

 

 

   Remarques      – le pronom relatif suit directement son antécédent.

                                      – Quand l’antécédent est en position de sujet, la subordonnée coupe la principale

                                                                                                                                                                                                                                                                                                      

D- Où : -Préposition(autre que DE) + G N

              -y

1- La subordonnée suit la principale

a- La  juxtaposition

J’ai reconnu cette maison ; nous habitions autrefois dans cette maison(préposition+GN)

J’ai reconnu cette maison ; nous y (y) habitions autrefois

                 Complément               Complément

 

b- La subordination

J’ai reconnu cette maison /où nous habitions autrefois

 Prop. Principale                /   Prop. Subordonnée relative

 

Remarques      – le pronom relatif suit directement son antécédent.

                                      – Quand l’antécédent est en position de complément , la subordonnée suit la principale

 

1-La subordonnée coupe la principale

a- La juxtaposition.

La piscine est propre ; nous nous baignons dans cette piscine (prépositionDANS +GN).

 La piscine est propre, nous nous y (Y) baignons

b- La subordination.

La piscine/ où nous nous baignons /est propre

 Prop. Prin/ Prop. Sub.                 /  Prop. Prin

 

Remarques      – le pronom relatif suit directement son antécédent.

                                      – Quand l’antécédent est en position de sujet, la subordonnée coupe la principale

 

Remarques Générales :

1- Le pronom relatif se place directement APRES son antécédent

2-Quand l’antécédent est en position de COMPLEMENT, la subordonnée SUIT la principale.

3-Quand l’antécédent est en position de SUJET, la subordonnée COUPE la principale

La phrase complexe I- La subordonnée relative : les pronoms relatifs simples
وجدة البوابة

أضف تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *


شروط التعليق :

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.

الآراء الواردة في التعليقات تعبر عن آراء أصحابها وليس عن رأي وجدة البوابة