Abdelaziz Mokhtari adresse une lettre aux responsables marocains concernant sa sœur victime des sourds

287159 مشاهدة

Oujda: Abdelaziz Mokhtari/ Oujda Portail: Monsieur Abdelaziz Mokhtari a adressé une lettre aux responsables marocains concernant sa sœur Aicha Mokhtari victime du visa, victimes des sourds qui se sont permit de boucher leurs oreilles face au crime d’homicide “Refus des responsables marocains pour aider une femme en danger” surtout l’ex-ministre de la santé Yasmina BADDOU, et autres…, voici ci-dessous, le texte intégrale de la lettre en question:

Mr Abdelilah BENKIRANE :  Chef du Gouvernement Marocain et Secrétaire Général du Parti Justice  et Développement .

Mr le Président de la chambre des Conseillers.  Rabat

Mr le Président  de la Chambre des représentants. Rabat                              

Hossein EL OUARDI            :     Ministre de la santé

Salaheddine  MEZOUAR     :    Ministre des affaires étrangères et de la Coopération,                                       

                                                      Président du Rassemblement National des Indépendants  (  R.N.I  )

Med  Nabil BENABDELLAH : Ministre, Secrétaire Général du Parti du Progrès et du Socialisme ( P.P.S)                                                     

Mr MOHAND LAENSAR       : Ministre et Secrétaire Général du Mouvement Populaire ( MP)

M. Mustapha Khalfi             : Ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement (PJD),                                             

                                                  et Ex Directeur du  Quotidien du Parti PJD (ATTAJDID )

                                                  objet de ses 5 articles publiés sur cette tragédie. 

MOSTAFA ELBAKOURY       :    Président du Parti de l’Authenticité et Modernité (P.A.M )

Driss  LACHGAR                    :   Premier Secrétaire de l’Union Socialiste des Forces Populaires ( U.S.F.P)                            

Hamid CHABAT                    :  Maire de Fès et Secrétaire Général du Parti de l’Istiqlal  ( P.I )  Rabat .

Mohamed ANSARI              :   Président du Groupe ISTIQLAL à la Chambre des Conseillers 

Driss RADI                             : Président du Groupe Union Constitutionnelle à la Chambre des Conseillers

HAKIM BENCHAMMAS      : Président du Groupe Parti de l’Authenticité et modernité à la Chambre des  Conseillers

Abdelaziz AFTATI                : Député du Parti Justice et Développement 

Abdellah BOUANOU          : Président du Groupe Parti Justice et Développement à la Chambre des

                                                  représentants

Abdellatif OUAHBI              : Président du Groupe Parti Authenticité et Modernité à la Chambre des

                                                  représentants

Nordine MOUDIAN             :  Président du Groupe Parti de l’Istiqlal à la Chambre des représentants

FAROUK  CHAHIR                 : Président de l’Union Syndicale Interbancaire  USIB- UMT                         

Monsieur le Chef du Gouvernement,

Messieurs les Présidents,

Messieurs les Ministres , Secrétaires Généraux de Partis politiques

Messieurs les Présidents de Groupes Parlementaires à la Chambre des Conseillers et à la Chambre des représentants,

Votre programme et vos déclarations habituelles sur les valeurs qui fondent votre famille politique de vous ranger aux cotés des opprimés et des humiliés dans notre société est l’une de mes raisons d’intégrer cet espoir.

Ainsi, Je me permets de Vous écrire alors que le choc est toujours terrible à supporter, Mais le moment est venu pour réprouver et dénoncer l’assassinat de ma regrettée sœur Mme MOKHTARI AICHA  par l’Ex ministre

de la santé Mme Yasmina BADDOU et ses complices.

Dans mon parcours de justiciable depuis 2009, les portes se sont toutes fermées, et l’affaire a été à deux reprises classée par déni de Justice confirmé par le silence complice de l’actuel ministre de la justice et des libertés et président du parquet général  Mr Mustafa RAMID.    

Si ma regrettée sœur avait subi ce sort inhumain orchestré par l’Ex ministre de la santé, bien protégée par son cousin, Ex Chef du Gouvernement marocain, et son beau frère l’Ex Ministre des affaires étrangères, c’est que notre sécurité et , bien entendu,  notre dignité  ne sont pas à la hauteur de vos promesses passées.

Messieurs,

Ainsi, pour que vos programmes ambitieux ne soient pas vains, Je sollicite vivement votre intervention en tant que représentants du Peuple et acteurs au service de la démocratie, de la citoyenneté et de la vérité.

Vous etes les seuls capables à jouer vraiment le rôle du justicier dans cette tragédie, vue l’inhumanité de son exécution, et compte tenu de votre poste de responsabilité et de la confiance placée en vous, des leviers vous permettant de la dénoncer eu égard des preuves irréfutables jointes à mes deux plaintes antérieures reçues les 19.03.2012 et 07.01.2013 par Mr Mustafa RAMID , ministre de la justice et des libertés .

Messieurs les responsables ,

Je me permets de Vous adresser ci-joint une copie de la troisième lettre qui récapitule l’histoire complète de cette tragédie et n’ignore point qu’à travers votre intervention et rôle d’élu du peuple, Vous agissez pour les droits de l’homme et pour la démocratie et en signe du respect au serment prêté devant Sa Majesté le Roi MOHAMMED VI, Que Dieu bénisse.

Dans l’attente de Vous lire,  Je Vous prie d’agréer,  Messieurs , à ma très haute considération.

Faite à OUJDA Maroc le 14.11.2013 

Signée : Abdelaziz MOKHTARI                    

PJ: Copie de la 3ème  lettre adressée A/R ce 12.11.2013 à Mr Mustafa RAMID Ministre de la Justice et des libertés.

2014-01-08 2014-01-08
اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *


شروط التعليق :

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.

ع. بلبشير